• "CNRS libre !" - Marianne 2

    Alors qu'elle tentait de fuir incognito vers la Suisse, la présidente du CNRS a été interpellée par des manifestants bien décidés à empêcher le démantèlement du centre.

     

    Ce matin, 11h, aéroport CDG, terminal 2F. Catherine Bréchignac, présidente du CNRS, s’apprête à s’envoler pour Genève. C’est là-bas qu’elle a décidé de délocaliser cette fois le CA du CNRS, ne trouvant que cette fuite pour éviter une nouvelle manifestation de ses personnels. Peine perdue, ceux-ci lui ont organisé un comité d’accueil bruyant, agitant cloches et grelots, et faisant résonner l’aérogare aux cris de « CNRS libre ! », « Restez à Genève ! », « Bréchignac démission ! », etc.

    Cette manifestation est un nouvel épisode de la lutte contre le démantèlement méthodique du CNRS dont Mme Bréchignac se fait la complice active. Ce CA, réfugié à Genève, est appelé en effet à adopter le « contrat d’objectifs et de moyens », en réalité totalement privé de moyens, et à entériner le démantèlement en instituts du CNRS.

    Nous continuerons à nous opposer sans relâche à cette politique visant à l’affaiblissement de toutes les institutions autonomes de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

    Source: 
    http://www.marianne2.fr/CNRS-libre-!_a181175.html


    Tags Tags : , , , ,