• Compte-rendu de l'AG par le comité de mobilisation

    Hier, environ 250 à 300 personnes étaient réunies dans l'amphithéâtre Richelieu pour l'Assemblée Générale commune. Nous n'avions pas retrouvé une telle affluence depuis la rentrée. Après un bref tour d'horizon de la progression des réformes et l'intervention d'un étudiant allemand venu nous parler de la vague d'occupations en Allemagne, Autriche et Suisse, nous avons ouvert le débat.
    Le vote de la journée de grève du 24 et et du départ en manifestation est passé à une écrasante majorité.
    Nous avons également voté une motion de solidarité aux mouvements étudiants internationaux (lire ci-dessous).
    A été votée la tenue d'une nouvelle Assemblée Générale la semaine prochaine, fixée depuis au jeudi 3 décembre; les votes de grève ayant fait l'objet d'une forte abstention, ils y seront reportés.
     
    Les étudiants mobilisés se réuniront jeudi 26 à 17h en Sorbonne pour organiser le travail d'information sur l'AG de la semaine suivante.


    Motion adoptée:

    Message de la Sorbonne aux étudiants européens en lutte 
    Etudiants, enseignants et Biatoss de la Sorbonne (Universités Paris I et Paris IV) réunis en Assemblée Générale ce 24 Novembre 2009 affirmons notre solidarité et témoignons de notre plus grande estime à l'égard des universités mobilisées d'Allemagne, d'Autriche, de Suisse, de Croatie et des Etats-Unis.
    Depuis la déclaration de Bologne en 1999 et le LMD, nous subissons les mêmes attaques incessantes contre nos universités publiques, attaques visant à terme à leur privatisation et leur destruction.
    Gratuité des études supérieures, refus de la sélection sociale, indépendance de la recherche, financement intégralement public et augmentation des budgets consacrés à l'éducation constituent le socle commun de nos combats.
    Pour la première fois depuis des décennies, l'Europe des luttes se constitue face à l'Europe du libre-échange et du savoir marchandise. Nous ferons notre possible pour rejoindre les facs européennes dans la lutte et nous appelons toutes les universités françaises à en faire de même, poursuivant l'âpre combat que nous avons mené pendant 4 mois au printemps dernier. C'est le moment de mener une riposte européenne, ne le laissons pas nous échapper.



    Source: comité de mobilisation 
     

    Tags Tags : , , , ,