• CRISE UNIVERSITAIRE, EXAMENS, GRÈVES... JUSQU’OÙ ?

    Après dix semaines de contestations diverses, le monde universitaire demeure très mobilisé contre les réformes gouvernementales. 
    Les manifestations de ce jours -plusieurs milliers à Paris (photo) - sont certes en net retrait relativement aux rassemblements des premières semaines. Mais y voir la fin de la contestation serait une illusion. Il suffit d’écouter des manifestants rendre compte des décisions prises lors d'assemblées récentes.
    Cecilia D’Ercole, maître de conférence, relate ainsi la dernière réunion tenue dans son UFR d’histoire, à Paris-1. «Nous avons eu une très vive discussion sur les examens et comment nous allions gérer cette situation difficile. Mais finalement, après avoir dégagé les solutions, au moment du vote de la poursuite de la grève, nous étions d’accord à une très large majorité.» Même son de cloche de son collègue François Foronda. «C'est vrai que nous devons aux étudiants de trouver des solutions, même si nous continuons notre mouvement après les vacances. Nous avons mis en place un comité paritaire avec eux, nous avons commencé à travailler avec le directeur de l’UFR, j’ai le sentiment que nos étudiants nous font confiance sur ce point. Sur cette base, nous sommes plus unis que jamais dans notre refus de plier devant le gouvernementOutre la grève, nous avons voté le boycott des jury de bac, c'est un geste symbolique de notre colère, car le bac, c'est important.» **

    La suite ici: http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2009/04/crise-universit.html

    Tags Tags : , , , ,