• Exams reportés: un mois de bourse en plus ? - Libération

    Les aménagements de calendrier, prévus dans plusieurs facs touchées par la grève, sont problématiques pour de nombreux étudiants. Le ministère parle «d'aider les plus fragiles».

    Rattraper les cours et décaler les dates d’examens. La plupart des facs touchées par le mouvement de grève des enseignants-chercheurs ont décidé d'aménager le calendrier universitaire. Nombre d'étudiants vont devoir plancher fin juin et certains recteurs évoquent même la possibilité de sessions d'épreuves en juillet. Sauf qu’en pratique, de tels reports posent des problèmes. En termes d’organisation administrative, évidemment. Mais aussi et surtout, pour les étudiants. Les boursiers en particulier.

    Problème n°1: le logement

    De nombreux étudiants ont déjà déposé leur préavis pour quitter leur appartement fin mai-début juin, date initialement prévue pour la tenue des examens. «Certains vont se retrouver dans des situations délicates, sans appart en plein examens», constate François-Loïc Pichard, vice-président de la Fage, deuxième organisation étudiante.

    Quant aux étudiants logés dans les cités universitaires, ils sont paradoxalement mieux lotis: «Cette question a tout de suite été intégrée dans les discussions sur la mise en place d’un nouveau calendrier.» Donc en pratique, les étudiants devraient pouvoir rester dans leur chambre jusqu’à la fin des épreuves. Et déborder au besoin sur le mois de juillet.

    La suite ici: http://www.liberation.fr/societe/0101566639-exams-reportes-un-mois-de-bourse-en-plus 


    Tags Tags : , , , ,