• Facs: "mensonges" de Pécresse - Parti Socialiste

    Le parti socialiste a dénoncé aujourd'hui les "mensonges" de la ministre de l'Enseignement supérieur Valérie Pécresse à propos de la rentrée universitaire. "Alors que le gouvernement se félicite de sa rentrée, il convient de rappeler quelques faits et de rectifier quelques approximations et mensonges", écrit Bertrand Monthubert, secrétaire national à l'enseignement supérieur au PS.

    Lors de sa conférence de presse de rentrée, Mme Pécresse s'était réjoui hier de la "stabilisation" du nombre d'étudiants entrant en première année à l'université. Mais, selon M. Monthubert, le taux d'échec en 1er cycle "reste trop élevé, à 50%, avec toutes les inégalités sociales et tous les gaspillages qui en résultent". "Contrairement aux affirmations de la ministre, l'encadrement des étudiants ne s'est pas amélioré. Il est resté stable à 20 étudiants par professeur, alors que la moyenne des pays de l'OCDE est à 15", a-t-il poursuivi.

    M. Monthubert souligne aussi que "le nombre d'inscrits en université a baissé de 10% en cinq ans, avec une désaffection importante pour les sciences fondamentales et les sciences humaines". "Si ces tendances se confirment, la proportion des bacheliers continuant leurs études va continuer de baisser", prédit-il, en estimant que "les moyens nouveaux évoqués par Valérie Pécresse ne correspondent pas à la réalité". 

    Tags Tags : , , , ,