• L’université et la recherche dans la manifestation de Paris

    Universitaires, chercheurs et étudiants ne sont pas pour rien dans le succès de la manifestation parisienne.
    Réunis à Beaubourg, devant le musée d'Art moderne, ils sont partis à près de 20 000 en direction de la République pour rejoindre le cortège intersyndical.

    La première impression que donne ce cortège, c'est que Valérie Pécresse et Xavier Darcos ne sont pas au bout de leurs peines. Les manifestants, banderoles et pancartes des défilés «enseignement supérieur et recherche» des sept dernières semaines sont là. Pancartes et slogans sont conçus pour montrer qu’on est pas chez les incultes.
    «Marre, marre mar..cel Proust, la recherche, c’est pas du temps perdu», entend-on. Les historiens de Paris-1 envoient «Sarkozix dans le Styx et Pécresse dans l’Hadès» et défilent en toges. («romaines», me précise t-on, puisque j'ai eu le malheur de les décrire grecques dans un post précédent (1). Les enseignants et étudiants de l’IUFM de Paris ont sortis leurs crayons de couleurs pour une magnifique banderole genre «Guernica», avec une «Ecole qui HOOQ» et des slogans chantés, il faut bien s’entraîner pour le futur métier.

     

    La suite ici : http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2009/03/luniversit-et-l.html


    Tags Tags : , , , ,