• La direction du CNRS vole aux chercheurs le pouvoir scientifique - par Jean-Luc Mazet et Patrick Montfort, SNCS-Hebdo - SLU

    Lors du CTP du 20 octobre, la direction a maintenu, contre l’avis de tous les représentants syndicaux, sa proposition d’un collège A unique (professeurs et directeurs de recherche) et d’un collège B unique (maîtres de conférences et chargés de recherche) pour l’élection des conseils scientifiques des instituts (CSI) et du Conseil scientifique (CS) du CNRS. Cette position est inacceptable.

    Jean-Luc Mazet, secrétaire général du SNCS-FSU, Patrick Monfort, membre du bureau national du SNCS-FSU

    Une élection ne suffit pas à faire une démocratie. La constitution du corps électoral est importante et le mode de scrutin n’est jamais innocent : tenter d’en imposer un suppose un calcul malsain anticipant un résultat souhaité. En république, la légitimité provient d’une élection raisonnable. Le mode de scrutin doit être juste pour que le corps électoral s’en empare. Il en va ainsi actuellement au Comité national. Et le SNCS a toujours défendu le scrutin de liste à la proportionnelle, car il rend possible le choix de candidats qui se reconnaissent sur une profession de foi commune, tout en permettant à une ou des listes minoritaires d’être représentées.

    Le CNRS, sur injonction du ministère, a imposé ces dernières années le scrutin plurinominal à deux tours dans les sections du Comité national et dans les conseils scientifiques de département (CSD). Ce mode de scrutin, celui de l’Assemblée nationale, favorise les organisations majoritaires. Lors du CTP du 20 octobre, la direction du CNRS a cette fois imposé le scrutin plurinominal à un tour. La suppression du deuxième tour conduit à élire des collègues avec moins de 50 % de voix.

    Si le mode de scrutin est important, la composition des collèges électoraux l’est tout autant. Jusqu’à présent, les élections au sein du Comité national (sections, CSD et CS) des chercheurs et des enseignants-chercheurs se font sur la base de collèges électoraux distincts : A1, directeurs de recherche (DR) du CNRS ; A2, professeurs des universités, DR des autres organismes et assimilés ; B1, chargés de recherche (CR) du CNRS ; B2, maîtres de conférences, CR des autres organismes et assimilés.


    Lire la suite ici: http://www.sncs.fr/article.php3?id_article=1993 

    Tags Tags : , , , ,