• La faculté du Mirail vote la poursuite du blocus - Le Monde

    Les étudiants de la faculté toulousaine du Mirail ont voté lundi en assemblée générale la poursuite du blocage de leur université, entamé le 5 mars, refusant l'organisation d'examens pour le second semestre.

     

    L'université toulousaine est l'une des dernières en France à être bloquée pour protester contre la loi sur l'autonomie des universités et la réforme du statut des enseignants chercheurs.

    "Plus de 70% des 1.500 étudiants présents ont voté la poursuite du mouvement de blocus total", a dit à Reuters le porte-parole des étudiants de la faculté Toulouse II du Mirail.

    "Nous avons prévu de participer mardi à 16h00 à une assemblée générale avec les enseignants et le personnel de la faculté pour proposer à la présidence des modalités quant aux futurs examens", a ajouté ce porte-parole, qui refuse de donner son nom de famille aux médias.

    "D'ici là, la faculté reste bloquée. Nous exigeons que la présidence envisage avec nous un système de validation automatique du semestre. Ou bien une solution équivalente. Mais nous nous opposons à la tenue d'examens envisagés par la présidence", a-t-il précisé.

    La faculté des Sciences Sociales de Toulouse, qui compte environ 28.000 élèves, est bloquée depuis 17 semaines.

    Le président de cette université, Daniel Filâtre, avait tenté la semaine dernière d'inciter les étudiants à cesser leur mouvement en échange de la tenue d'examens. Mardi dernier, il s'était engagé à organiser des sessions d'examens durant la seconde quinzaine du mois de juin "à condition que l'activité normale de la faculté reprenne avant le mercredi 27 mai".

    "Nous ne nous laissons pas impressionner par les ultimatums de la présidence", a répondu le porte-parole des étudiants. "Pour l'instant, du côté de la présidence, c'est un mur."

    Nicolas Fichot, édité par Clément Guillou

    Source: http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-39391135@7-37,0.html 


    Tags Tags : , , , ,