• La saignée continue dans l’éducation - L'Humanité 25 juin

    École . Cadeau de départ de Xavier Darcos à son successeur, Luc Chatel : 16 000 suppressions de postes dans l’enseignement en 2010.

    « Un pays qui croit dans l’avenir, c’est un pays qui investit dans l’éducation de ses enfants. » Voilà pour la déclaration, pavée de bonnes intentions, de Luc Chatel, fraîchement nommé ministre de l’Éducation nationale. Dans les faits, ce pays, la France, se prépare à sacrifier le système éducatif sur l’autel des coupes budgétaires. Juste avant de rendre son tablier, Xavier Darcos a en effet annoncé la suppression de 16 000 postes dans l’éducation en 2010. La saignée se poursuit donc, après les 13 500 suppressions de 2009 et les 11 200 de 2008. Hier, après le Conseil des ministres, Luc Chatel rapportait les propos de Nicolas Sarkozy à l’endroit de la nouvelle équipe. Priée de faire preuve « d’audace réformatrice ».

    « Conformément à la règle de non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux », explique son prédécesseur, Xavier Darcos, « il s’agit de 600 postes d’agents administratifs et de 14 000 postes d’enseignants stagiaires affectés en institut universitaire de formation des maîtres (IUFM) ou équivalent pour l’enseignement privé (à hauteur de 1 400). » Pour pallier ce manque, la réforme de la formation des professeurs des écoles, collèges et lycées prévoit que cette formation revienne aux universités et non plus aux IUFM. Ainsi, dès la rentrée 2010, les étudiants se destinant à l’enseignement sauteront la case IUFM pour aller directement en classe et remplacer, de fait, les 15 400 postes de fonctionnaires stagiaires rayés de la carte.

    La suite ici: http://www.humanite.fr/2009-06-25_Societe_La-saignee-continue-dans-l-education 


    Tags Tags : , , , ,