• Le ministère sanctionne les enseignants qui n'appliquent pas les réformes - Le Monde

    Erwan Redon, le 7 juillet, et Alain Réfalo, le 9, sont convoqués devant la commission administrative paritaire départementale siégeant en conseil de discipline. Ce sera bientôt le cas de Bastien Cazals. Ces trois "désobéisseurs" font partie des 2 807 professeurs des écoles qui refusent d'appliquer les réformes du primaire : nouveaux programmes en 2008 et deux heures d'aide personnalisée et hebdomadaire, notamment pour les élèves en difficulté.

    Pour Thierry Le Goff, directeur général des ressources humaines du ministère, l'affaire est limpide : "Erwan Redon est convoqué pour insuffisance professionnelle. Alain Réfalo est cité devant la commission administrative pour refus d'obéissance, manquement au devoir de réserve, incitation à la désobéissance collective et attaque publique contre un fonctionnaire de l'éducation nationale."

    Le fonctionnaire est soumis à une obligation d'obéissance hiérarchique sauf, comme le stipule la loi, "dans le cas où l'ordre donné est manifestement illégal et de nature à compromettre gravement un intérêt public".

    Ce n'est pas le cas aux yeux du haut fonctionnaire, qui relève que le ministère avait mis en garde : "Avant ces convocations, nous avons adressé de nombreux signaux à ces enseignants. Notamment par des retenues sur salaire pour les heures non effectuées."

    La suite  ici: http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/07/06/le-ministere-sanctionne-les-enseignants-qui-n-appliquent-pas-les-reformes_1215757_3224.html

    Tags Tags : , , , ,