• Les étudiants de la Sorbonne essaient de sauver leur année -20 minutes

    UNIVERSITES - Certains n'ont pas eu cours depuis plusieurs mois. Devant l'imminence des examens et en l'absence de cours, les jeunes de licence et de master s'organisent...

    «Une heure d'histoire antique dans le jardin du Luxembourg, deux dans les couloirs, une autre dans un café». Sur 18 heures d'enseignement prévues chaque semaine à la Sorbonne, Baptiste n'en compte que 10, dont six seulement ont eu lieu dans une salle de classe. Et encore, le jeune étudiant en troisième année d'histoire s'estime privilégié: «J'ai eu presque tous mes cours, mais c'est très aléatoire, explique-t-il. Il faut avoir la chance de tomber sur une salle ouverte. A Clignancourt, pour les premières années, c'est de l'ordre de l'impossible.» 

    Comme de nombreux autres étudiants en licence ou en master, Baptiste était ce mardi après-midi à l'assemblée générale étudiante tenue dans l'un des amphithéâtres de la Sorbonne. On y discutait entre autre de l'organisation d'une session d'examens au mois de juin, ou en cas de refus, de la possibilité de «neutraliser» le semestre de l'année en cours: les étudiants ne seraient plus évalués que sur leurs premiers mois de travail. «Il y aura forcément des arrangements, se rassure Clémence, en troisième année de lettres modernes appliquées. Ce serait hypocrite de faire des examens, ça reviendrait à brader notre diplôme.»                     
                                                                                                                                    
    «S'il y a des partiels, je ne serai pas prêt»
     
    Clémence soutient le mouvement qui rassemble professeurs, personnels administratifs et étudiants. Elle n'y participe pas activement mais se dit «prête à sacrifier un semestre» pour la cause.

    La suite ici: http://www.20minutes.fr/article/324221/France-Les-etudiants-de-la-Sorbonne-essaient-de-sauver-leur-annee.php 

    Tags Tags : , , , ,