• Le parti socialiste a dénoncé aujourd'hui les "mensonges" de la ministre de l'Enseignement supérieur Valérie Pécresse à propos de la rentrée universitaire. "Alors que le gouvernement se félicite de sa rentrée, il convient de rappeler quelques faits et de rectifier quelques approximations et mensonges", écrit Bertrand Monthubert, secrétaire national à l'enseignement supérieur au PS.

    Lors de sa conférence de presse de rentrée, Mme Pécresse s'était réjoui hier de la "stabilisation" du nombre d'étudiants entrant en première année à l'université. Mais, selon M. Monthubert, le taux d'échec en 1er cycle "reste trop élevé, à 50%, avec toutes les inégalités sociales et tous les gaspillages qui en résultent". "Contrairement aux affirmations de la ministre, l'encadrement des étudiants ne s'est pas amélioré. Il est resté stable à 20 étudiants par professeur, alors que la moyenne des pays de l'OCDE est à 15", a-t-il poursuivi.

    M. Monthubert souligne aussi que "le nombre d'inscrits en université a baissé de 10% en cinq ans, avec une désaffection importante pour les sciences fondamentales et les sciences humaines". "Si ces tendances se confirment, la proportion des bacheliers continuant leurs études va continuer de baisser", prédit-il, en estimant que "les moyens nouveaux évoqués par Valérie Pécresse ne correspondent pas à la réalité". 

  • Les projets de rapprochement universitaire dans Paris intra-muros, prévus dans le cadre de l'Opération Campus, recevront une dotation de 700 millions d'euros, a dit mercredi le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, confirmant une information du Figaro.

    L'Opération Campus doit bénéficier de 5 milliards d'euros et la somme de 700 millions affectée aux projets de Paris intra-muros en est le solde après que les dotations des neuf autres projets ont désormais toutes été annoncées.

    Le projet du plateau de Saclay (sud de Paris) va recevoir 850 millions, celui de Condorcet-Aubervilliers (nord de Paris) 700 millions, le campus de Lyon 575, celui d'Aix-Marseille 500, de Bordeaux 475, de Grenoble 400, de Strasbourg 375, de Toulouse 350 et de Montpellier 325.

    Deux autres projets ont reçu, dans un deuxième temps, le "label Campus", ceux du Grand Lille et de Lorraine, mais leur financement est d'ordre budgétaire et n'est pas prévu dans les 5 milliards initialement annoncés.

    Ce sont les intérêts produits par ces dotations qui paieront au cours des 25 prochaines années, et en général à partir de 2011, les loyers et la maintenance des futurs grands campus rénovés, dans le cadre de partenariats public-privé.

    L'Opération Campus de rénovation immobilière des universités a été voulue par Nicolas Sarkozy pour créer de "grands campus français de niveau mondial".

    A Paris intra-muros, les projets ne sont à ce stade pas encore définitifs.

    Compte tenu de divergences entre universités et de l'écheveau que constitue l'immobilier universitaire parisien, la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Valérie Pécresse, a confié une mission à ce sujet à Bernard Larrouturou, ancien directeur général du CNRS.

    Son rapport est attendu pour "fin septembre" et le schéma proposé sera ensuite soumis à concertation avec les collectivités locales, la ville de Paris et la région Ile-de-France, a-t-on expliqué mercredi au ministère.


    Source: http://www.vousnousils.fr/page.php?P=data/autour_de_nous/l_actualite_du_jour/depeches_de_l_educat/&key=20090916&key2=090916130934.3bzpew7q.xml 


  •  

    Ouverture du colloque national « L’enseignement de l’histoire des arts à l’école, au collège et au lycée »

     

     



  • Extrait d'un article de rue89: 

    La session matinale de tchats (un ministre ou secrétaire d'état répond
    aux questions des Jeunes Pop sur un thème) commence fort. Question SMS d'un jeune à Valérie Pécresse, lors du tchat intitulé « A-t-on sauvé les facs ? » :
     
     
    « Est-ce normal que l'inscription à l'université coûte le prix d'une paire de baskets ? »
     
     
    La ministre rebondit en souriant et avec pédagogie, sans chercher à connaître la marque et le prix de la paire de chaussures à la quelle pensait le militant… 


    La suite ici: http://www.rue89.com/2009/09/07/ump-a-seignosse-mitterrand-acclame-apparu-refoule







     




    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique