• Mastérisation : une concertation fantoche ? - L'humanité

    UNIVERSITÉS . Alors que la commission Marois-Filâtre a rendu son rapport, le gouvernement s’apprête à publier les décrets sur la formation des enseignants.
    Sans surprise, la commission Marois-Filâtre, chargée de rassembler les divers points de vue sur la réforme de la formation des enseignants, a bien joué son rôle : faire croire à la mise en place d’une concertation. Remis vendredi dernier à Valérie Pécresse et Luc Chatel, nouveau ministre de l’Éducation, le rapport de la commission a été accueilli comme une série de « réflexions et d’analyses ». Rien de plus. DÉCRETS SANS MODIFICATION Comment pourrait-il en être autrement sachant que, d’ici à la fin juillet, les décrets sur la mastérisation, toujours aussi contestés par la communauté universitaire, seront publiés sans aucune modification. À quoi aura servi la commission nationale de concertation ? Réponse, vague et énigmatique, dans le communiqué du gouvernement  : « À être prise en compte par les groupes de propositions qui seront installés dès la rentrée. » Affirmant que la concertation a permis « la poursuite d’un dialogue avec l’ensemble des acteurs de la communauté universitaire et éducative », les deux ministres auraient-ils oublié que la conférence des présidents d’université (CPU) et les syndicats ont claqué la porte de la commission ?

    La suite ici: http://www.humanite.fr/2009-07-20_Societe_Masterisation-une-concertation-fantoche 

    Tags Tags : , , , ,