• Pécresse: " littéraire et médecin" ? - Le Figaro / AFP

    La ministre de l'Enseignement supérieur Valérie Pécresse a défendu sur BFM la réforme des lycées dévoilée plus tôt par Nicolas Sarkozy, en déplorant notamment qu'en France aujourd'hui un "talentueux littéraire" ne puisse pas devenir médecin.

    "C'est évident qu'il faut revaloriser les filières littéraires. Aujourd'hui, nous sommes un des seuls pays du monde, et je le déplore, où les filières L ne sont pas toujours synonymes d'excellence et n'ouvrent pas à tous les métiers", a déclaré Mme Pécresse.
    "Un seul exemple: aujourd'hui, un littéraire ne peut pas devenir médecin. On est un des seuls pays du monde où la sélection pour devenir médecin est pratiquement uniquement sur les sciences. Or, la médecine, pour moi, c'est la moitié évidemment de sciences, et c'est la moitié d'humain", a-t-elle ajouté.

    "Pourquoi est-ce qu'un très talentueux littéraire ne pourrait pas devenir médecin? Et c'est encore pire si on imagine la psychiatrie ou des domaines où vraiment l'écoute est essentielle", a-t-elle poursuivi.
    "Déjà", dans l'enseignement supérieur, "j'ai organisé une passerelle pour aller en deuxième année de médecine quand on a un master. Mais vous voyez que la route est très longue", a-t-elle conclu à ce sujet.

    Parmi les grandes orientations de la réforme des lycées annoncées mardi par Nicolas Sarkozy figure l'objectif de transformer la filière L, "en perdition", en une filière "d'excellence", tournée vers l'international avec l'enseignement des langues et civilisations étrangères, et peut-être avec du droit.


    Source: http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/10/13/01011-20091013FILWWW00564-pecresse-litteraire-et-medecin-.php 

    Tags Tags : , , , ,