• PROJET DE LOI CONTRE LES "OCCUPATIONS SAUVAGES" DES UNIVERSITÉS

    Damien Meslot, député UMP du Territoire de Belfort, va déposer une proposition de loi contre les "occupations sauvages" des universités par des groupes "minoritaires".

    Interview sur le site d'ultra-droite Le Cri du contribuable:

    Que contiendra votre loi ?

    Je travaille à une proposition de loi qui imposerait, avant tout mouvement de grève dans une faculté, un vote à bulletins secrets, avec une participation minimum. Les refus seraient sanctionnés par une forte amende.

    Il ne faut plus que des groupuscules minoritaires puissent continuer à perturber une majorité d'étudiants qui ne souhaitent que travailler.

    Que les gens se mettent en grève, s'ils n'engagent qu'eux-mêmes, ce n'est pas un souci. Mais il est choquant qu'on puisse occuper une faculté. Il faut que ce type d'occupation devienne un délit.

    Je souhaite par ailleurs que quand une fac est occupée, le préfet puisse avoir recours aux forces de l'ordre. Force doit rester à la loi, et il nous faut préserver l'image internationale de nos facultés. Pour le moment l'arsenal législatif n'est pas suffisant pour réprimer ces trublions.
    Quant au droit de grève des étudiants, on peut se poser la question de savoir s'ils l'ont ou pas.

    Qu'en pensent vos collègues députés ? Votre proposition a-t-elle de bonnes chances d'aboutir ?

    Je crois qu'elle va être cosignée par plusieurs dizaines de mes collègues de la majorité. Tant parmi les députés que parmi les étudiants ou les professeurs, il commence à y avoir une certaine lassitude vis-à-vis des excès de ces groupuscules d'agitateurs.

    La suite ici: http://www.fabula.org/actualites/article31103.php


    Tags Tags : , , , ,