• Recherche : l'exigeante sélection de l'ANR paie - Le FIgaro

    Depuis 2005, l'Agence nationale de la recherche a financé 5 500 projets scientifiques, publics et privés, pour un montant d'un peu plus de 3 milliards d'euros.
    Depuis sa création en 2005, l'Agence nationale de la recherche (ANR) a financé 5 500 projets scientifiques de qualité pour un montant global d'un peu plus de 3 milliards d'euros, qui s'ajoutent au «soutien de base», autrement dit les crédits accordés chaque année aux laboratoires publics de recherche. La ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Valérie Pécresse, n'a pas caché sa «satisfaction» en présentant mercredi à la presse le bilan «largement positif» de cet établissement public, qui a la double mission de favoriser la production de connaissances nouvelles et de faciliter les interactions entre laboratoires publics et privés, à l'heure où les premiers projets sélectionnés il y a trois ans, après mise en concurrence et évaluation par des experts français et étrangers, arrivent à leur terme.


    Mécanisme dynamique
    «La France répond maintenant aux standards internationaux», s'est félicitée Jacqueline Lecouturier, la directrice générale de l'ANR. Tous les grands pays scientifiques ont recours, parfois depuis des décennies, à ce mécanisme de financement dynamique qui s'adapte aussi bien à la recherche fondamentale qu'appliquée. Il permet, comme l'a précisé Valérie Pécresse, de «soutenir en priorité les meilleurs chercheurs et, comme ces derniers travaillent rarement seuls, les meilleurs laboratoires».


    La suite ici: http://www.lefigaro.fr/sciences-technologies/2009/11/19/01030-20091119ARTFIG00437-recherche-l-exigeante-selection-de-l-anr-paie-.php

    Tags Tags : , , , ,