• Sarkozy, version Michel Audiard et tonton flingueur

    Un quart d'heure d'agressivité et de rage. Un pur moment furieux. Entre règlements de compte au débotté et discours programmatique au coin du zinc. Un débit à la Darry Cowl (moins le zézaiement), un ton à la Bernard Blier (période Audiard), une gestuelle à la Louis de Funès (cf. Oscar, Pouic-Pouic).

     

    Voici la version mixée par Médiapart. La totalité de la vidéo se trouve sur le site de l'Elysée dont le lien est cliquable plus bas.

     

    Des citations d'auteurs à la mode (Carla Bruni, «Y'a quelqu'un qui m'a dit»). Un public attentif, parfois dubitatif, à tout le moins surpris voire inquiet. Dans une allocution improvisée devant les salariés d'Alstom d'Ornans (Doubs), mardi 17 mars, Nicolas Sarkozy a répondu à ses détracteurs du moment et a assené quelques sentences qui ne tarderont pas à devenir aussi cultes que les plus belles brèves de comptoirs de Jean-Marie Gourio:

    «L'écologie, c'est pas qu'y ait que des jardins»;

    «Je crois en mes convictions»;

    «Si y'en a qu'ça les démangent d'augmenter les impôts...»;

    «Avec l'allongement de la durée de la vie, y'aura de plus en plus de gens qui voudront partir faire des tours en croisière».

     

    La suite ici: http://www.mediapart.fr/club/edition/pol-en-stock/article/180309/sarkozy-version-michel-audiard-et-tonton-flingueur


    Tags Tags : , , , ,