• Six présidents d'universités demandent un moratoire à sarkozy

    Six présidents d'universités en appellent à Nicolas Sarkozy pour qu'il décide d'un moratoire sur la réforme des statuts des enseignants-chercheurs. Dans une tribune paraissant dans "Le Monde" daté de jeudi, ils réclament du chef de l'Etat "des gestes d'apaisement vigoureux, radicaux et clairs" pour répondre au "sentiment général d'amertume, de colère, de rancoeur, voire de désespoir, qui aboutit à un mélange de consternation et de radicalisation avec le risque de comportements de plus en plus incontrôlables".

    L'appel est signé par les présidents Pascal Binczak (Université Vincennes Saint-Denis/Paris VIII), Lise Dumasy (Université Stendhal/Grenoble III), Anne Fraïsse (Université Paul-Valéry/Montpellier III), Bernadette Madeuf (Université Paris-Ouest/Paris X), Georges Molinié (Université Paris-Sorbonne/Paris IV) et Philippe Rollet (Université Lille-I, sciences et technologies).

    Face aux perturbations et aux blocages dans certaines universités, "il n'est pas sûr que les examens puissent se tenir dans des conditions correctes ni même simplement se tenir" et "il y a risque réel de non-validation du semestre, donc de l'année, ce qui est aussi catastrophique pour les étudiants qu'ingérable pour nos administrations sauf à laisser les universités (...) concernées inventer" des solutions et trouver des "mesures exceptionnelles".

    Face à "l'opposition et la colère de la quasi-unanimité des parties prenantes" envers "un ensemble de réformes sans grand impact positif, voire aggravantes, menées dans la précipitation et sans réelle consultation", les signataires souhaitent "un moratoire" qui puisse "favoriser une réflexion réelle, et collective, sur cette question qui déborde amplement le milieu universitaire et qui touche (...) tous les enfants de toutes les familles du pays". AP


    Tags Tags : , , ,