• UNIVERSITÉS ET RECHERCHE, QUELLE ISSUE POUR UN CONFLIT QUI DURE ?

    Comment en sortir ? Qui veut vraiment en sortir ? Ces deux questions sont posées à tous les acteurs du conflit qui secoue les universités depuis dix semaines, un record depuis 1968.

    Décrypter l’attitude dugouvernement pourrait sembler difficile.  Valérie Pécresse et Xavier Darcos ont martelé que les réformes comme les décisions budgétaires étaient «bonnes et nécessaires». Puis traité par le mépris les critiques. Commencé par ignorer le mouvement de contestation lorsqu’il a pris la forme d’actions dures avec les grèves entamées fin janvier et début février. 
    Depuis, les deux ministres ont joué le pourrissement, les manoeuvres en recul lorsque le maintien en position n’était plus possible, enfin usé des vieilles techniques (agiter la menace d’un semestre perdu pour les étudiants, faire pression sur les présidents d’universités pour qu’ils jouent aux gendarmes, user de la répression policière avec plus ou moins de doigté...) que tout gouvernement de droite se doit de mettre en oeuvre en pareil cas. En réalité, les deux ministres, et singulièrement Valérie Pécresse, ont un mandat clair, sarkozyste dans tous les sens du terme : ne pas céder.

    La suite ici: http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2009/04/universits-quel.html 


    Tags Tags : , , , ,