• VALÉRIE PÉCRESSE ANNONCE UN BON CRU POUR LES UNIVERSITÉS - Sciences²

    Hier, Valérie Pécresse a tenu une conférence de presse pour la rentrée universitaire. Elle a insisté sur le presque arrêt de la baisse des inscriptions en première année à l'université. Et présenté des chiffres quasi mirobolants sur le financement de l'enseignement supérieur.
    D'après la ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche : «Au regard des prévisions d’inscriptions en première année à la date d’aujourd’hui, les chiffres montrent que nos universités résistent à la baisse tendancielle du nombre des étudiants dans notre pays : alors que les inscrits à l’université ont baissé de 10% sur les 5 dernières années, cette baisse semble se stabiliser cette année à – 0.5%. Après le mouvement qui a perturbé un certain nombre d’établissements au printemps dernier, il n’y pas eu d’évitement des universités par les bacheliers. Les jeunes français continuent de croire en l’université.» A cette stabilisation des premières inscriptions à l'université, il faut ajouté les légères hausses de celles en IUT (plus 1%) et en classes préparatoires aux grandes écoles (+2,5%).
    Cette annonce est à prendre avec un peu de précaution, il s'agit en effet non des inscriptions définitives, toujours en cours, mais des pré-inscriptions réalisées avec la plate-forme internet Admission Post Bac. Ce système, qui ne peut être totalement exempt de bugs ou erreurs a manifestement joué un rôle positif. Les chiffres annoncés par la ministre sont les suivants :
    ► plus de 133 000 conseils apportés aux futurs étudiants par les universités ;
    ► plus de 11 millions de connexions au total de la part des candidats, que ce soit pour des demandes de conseils, les préinscriptions, les inscriptions, le suivi du dossier
    ► 5 voeux en moyenne formulés par étudiant, soit un de plus que l’an dernier ;
    ► et à quinze jours de la fermeture de la procédure complémentaire, une affectation proposée à la quasi-totalité des candidats passés par la procédure, puisque moins de 1% des dossiers, sur plus de 680 000, sont encore en cours de traitement, et ce plus rapidement que l’an dernier.




    La suite ici: http://www.20minutes.fr/article/348363/France-L-universite-freine-l-hemorragie.php 


    Tags Tags : , , ,